A la une

Alerte sécheresse – Restrictions et appel à une consommation raisonnée

Fond de lac craquelé à cause de la séchersses

Face à la situation alarmante des réserves d’eau en Finistère, le département est placé en état d’alerte renforcée sécheresse. Le préfet du Finistère a pris un arrêté restreignant les usages de l’eau. L’eau est un bien précieux et rare, en particulier l’été. Nous vous invitons à réduire votre consommation d’eau.  

Le point sur la retenue du Moulin neuf

La retenue du Moulin neuf est la ressource unique qui alimente le pays bigouden sud en eau. Sa situation, à la mi-juillet, n’est pas alarmante mais surveillée. Le volume présent dans le barrage permet d’assurer une distribution d’eau jusqu’à septembre même sans précipitations conséquentes. Néanmoins, la consommation actuelle ne correspond pas à une situation de restriction ou de limitation des consommations. Sans consommation raisonnée, la situation de la retenue sera tendue en septembre-octobre.

Un arrêté préfectoral pour restreindre les usages de l’eau

Au niveau départemental, les prévisions météorologiques ne permettent pas d’envisager un rechargement suffisant des nappes souterraines ni d’augmenter les débits des cours d’eau dans les prochains jours. La préfecture du Finistère souhaite éviter les pénuries d’eau potables, la dégradation de l’eau, les écosystèmes et les ressources en eau en réglementant les usages. Le préfet a pris un arrêté le 16 juillet, applicable à cette date qui limite les usages de l’eau. Les mesures prises par l’arrêté s’appliquant aux particuliers résidant dans le département sont :

  • Interdiction de nettoyer les véhicules, les bateaux (hors station de lavage équipée de lances haute-pression et équipée d’un dispositif de recyclage) ;
  • Interdiction d’arroser les pelouses ;
  • Interdiction d’arroser les jardins potagers entre 8h et 20h ;
  • Interdiction de remplir les piscines supérieures à 1 m3 sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier avait débuté avant les premières restrictions ;
  • Interdiction de remplir les plans d’eau d’agrément ;
  • Interdiction de nettoyer : façades, terrasses, murs, escaliers et toitures (sauf travaux préparatoires à un ravalement de façade pour les professionnels équipés de lances à haute pression).
Une invitation à une consommation raisonnée

Pour réduire votre consommation, résidents du pays bigouden et de Bénodet, vous pouvez adopter quelques gestes simples :

  • Chez vous :
    • Repérez et stoppez les fuites d’eau. Relevez le compteur avant votre coucher puis au lever. Le chiffre doit être identique.
    • Surveillez les robinets qui gouttent. Souvent, il suffit de changer un joint.
    • Équipez-vous de dispositifs économes en eau. Réducteurs de pression, mousseurs, chasses d’eau à volume réduit, appareils ménagers, etc. Équipez vos robinets d’un mitigeur thermostatique pour éviter de faire couler l’eau lors du réglage de la la température.
  • Dans votre salle de bains
    • Prenez une douche plutôt qu’un bain. Une douche de 5 minutes consomme 60 à 80 litres d’eau, un bain 160 l.
    • Fermez systématiquement le robinet lors du brossage des dents, du savonnage des mains ou du rasage. Économies estimées : 15 à 40 litres.
  • Dans la cuisine
    • Lorsque vous nettoyez les légumes ou faites la vaisselle à la main, remplissez les deux bacs de votre évier (un pour laver et un pour rincer) ou le bac, si vous n’en avez qu’un, plus une bassine ou une cuvette : près de 12 litres d’eau suffiront au lieu des 40 litres nécessaires sous le jet du robinet.
  • Électroménager
    • Lors de l’achat, privilégiez les appareils peu consommateurs en eau. Ne faites pas tourner le lave-linge et le lave-vaisselle à moitié vides. Utilisez le programme “éco” (attention toutefois, ses programmes sont moins efficaces).
  • Au jardin
    • Respectez les restrictions d’arrosage. Paillez pour retenir l’humidité. N’arrosez que lorsque cela est nécessaire. Avant 8h et après 20h.
    • Mettez en place un récupérateur. La CCPBS finance cet équipement.

Lors de la dernière grosse sécheresse en 2011, votre civisme avait permis de faire baisser la production d’eau de 20% soit l’équivalent de 9 000 m3 sur une semaine soit la consommation d’une journée en septembre. Avec cette même baisse, cela permettrait de gagner une semaine de consommation jusqu’au mois de septembre.

ARRÊTÉ DU 16 JUILLET 2022 plaçant le département du Finistère en situation d’alerte renforcée sécheresse.


Categorie(s):