L’acronyme “PAPI” signifie Programme d’Actions de Prévention des Inondations. C’est un outil administratif qui permet aux collectivités locales de bénéficier de financement préférentiel (État, Conseil départemental) pour lutter contre les risques d’inondation.

Pour cela, elles doivent d’abord élaborer des stratégies de protection et d’adaptation qui soient :

  • Cohérentes au regard des aléas et des enjeux de leurs territoires ;
  • Déclinées en actions opérationnelles qui répondent aux différents axes de la prévention des risques d’inondation ;
  • Conformes au cahier des charges PAPI de l’État : le programme d’actions doit donc d’abord obtenir une labellisation avant de pouvoir être mis en œuvre.
La PAPI en Sud Finistère

C’est un territoire à risque d’inondation par submersion marine avéré.

Pour rappel, le risque résulte de la réalisation d’un aléa (la submersion marine par exemple) qui impacte des enjeux vulnérables (les maisons et leurs habitants, les infrastructures, etc.).

Carte des aléas submersion marine
Carte des aléas submersion marine

Concernant le PAPI Littoral Sud Finistère, c’est :

  • 12 communes littorales concernées, de Penmarc’h à Concarneau ;
  • Des enjeux variables d’une commune à l’autre, avec des expositions à l’aléa qui diffèrent ;
  • Un projet porté en partenariat par les Communautés de Communes du Pays Bigouden, du Pays Fouesnantais et Concarneau Cornouaille Agglomération, toutes trois en charge de la prévention des inondations sur leur territoire.
La prévention des risques d’inondation en France

Les stratégies de prévention des risques d’inondation reposent sur 7 axes. Pour qu’il soit labellisé, un PAPI doit prévoir des actions dans chacun de ces axes :

  1. Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque
    Exemples d’actions : suivi du trait de côte, sensibilisation du public au risque, études, etc.
  2. Surveillance, prévision des crues et des inondations
    Exemples d’actions : équipement d’ouvrage en télégestion, en capteur de hauteur d’eau.
  3. Alerte et gestion de crise
    Exemples d’actions : accompagnement à la mise à jour des plans communaux de sauvegarde, réalisation d’exercices de gestion de crise.
  4. Prise en compte du risque d’inondation dans l’urbanisme
    Exemples d’actions : suivi des actes d’urbanisme délivrés en zone PPRL, accompagnement des communes dans le cadre de la loi Climat & Résilience.
  5. Réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes
    Exemples d’actions : diagnostic de réduction de la vulnérabilité des habitations, des ports, travaux de réduction de la vulnérabilité.
  6. Ralentissement des écoulements
    Exemples d’actions : étude de faisabilité, travaux de rehausse d’ouvrage.
  7. Gestion des ouvrages de protection hydrauliques
    Exemples d’actions : travaux d’amélioration de la performance de protection d’ouvrage, études associées, travaux de mise en transparence de cale de mise à l’eau.