Risque de submersion : travaux d’urgence

Dune de Treffiagat

Pour faire face à l’érosion du remblai de terre en front de mer qui préserve une zone urbanisée dans le secteur du Léhan à Treffiagat d’un risque de submersion marine, la Communauté de communes du Pays Bigouden Sud et la commune de Treffiagat programment des travaux d’urgence. Ils consistent en un enrochement du pied du remblai. Ils débuterons dès la semaine du 23 au 27 novembre pour une durée de 3 semaines. Ces travaux représentent une solution transitoire répondant à la menace imminente. En parallèle, la CCPBS poursuit ses études dans le cadre du programme d’actions et de prévention des inondations qui aboutiront à des solutions pérennes de protection.

La CCPBS et la commune de Treffiagat appellent les promeneurs à la plus grande prudence. La dune est extrêmement fragile, les risques d’éboulement sont réels. Il ne faut absolument pas franchir les barrières et les ganivelles de protection ni se balader au pied de la dune.

Une érosion rapide du remblai

Les conditions météorologiques des 14 et 15 novembre, vents et vagues de sud-ouest, associées à de forts coefficients (jusqu’à 109), ont mis à mal la défense côtière du littoral bigouden. Le secteur du Léhan à Treffiagat a subi les assauts de la mer ces derniers mois provoquant une érosion rapide (1,5 mètres pour le seul week-end des 14 et 15 novembre). Cette érosion fragilise le remblai de protection et représente une menace pour la zone basse littorale qui a fait l’objet d’une urbanisation il y a plusieurs décennies.

Le système de protection en place défaillant

À la fin des années 90, un enrochement a été élevé sur la dune au-devant d’un étang pour protéger la zone urbanisée située en pourtour du bassin à risque d’inondation. En continuité de cet ouvrage, vers l’Est, un remblai de terre a été édifié pour limiter l’érosion côtière et le risque pour les habitations situées immédiatement en arrière. Depuis quelques années, il est constaté que l’enrochement perturbe le bon fonctionnement de l’estran et provoque un départ du sable, notamment en bout d’ouvrage, là où les vagues génèrent de fortes turbulences qui grignotent progressivement le remblai de terre. La dégradation s’est accélérée ces derniers mois avec l’orientation sud-ouest répétée des coups de vent et des houles.

Des confortements dunaires réguliers pour palier l’érosion

Partant de ce constat, la CCPBS et la commune de Treffiagat ont réalisé des confortements dunaires. Ils consistent à prélever du sable sur les secteurs où il abonde localement (plages du Reun et Kerzaux), puis à le disposer, non pas au-devant de la dune sur la partie plage, mais en arrière, en partie retro-littorale, afin qu’il ne se fasse pas reprendre aux premières tempêtes. Les retours d’expérience s’avèrent positifs, notamment à Combrit, où la même problématique est observée.

Des travaux d’urgence en attendant une solution pérenne

Face à l’évolution rapide de l’érosion au cours des deux derniers mois, le sous-préfet de Quimper a été convié lundi 16 novembre 2020 à venir sur place échanger et décider avec les élus locaux d’une solution de protection à mettre en place en urgence. Au vue de l’imminence du danger, le choix s’est porté sur la mise en place d’un enrochement sur 300 m en pied du remblai existant. Celui-ci n’aura qu’une durée de vie limitée, puisque des études en cours menées dans le cadre du programme d’actions et de prévention des inondations et portées par la CCPBS en lien avec la commune suggèrent de revenir à un trait de côte naturel, sans enrochement et de déplacer l’enrochement existant en retrait afin de stopper les perturbations hydrauliques à l’origine des problématiques d’érosion maritime.

Les travaux d’urgence, estimés à 200 000 €, auront lieu dès la semaine 23 au 27 novembre et devraient durer 3 semaines. Les entreprises de travaux publiques sont actuellement consultées.

Mesures de sécurité

La dune a été très fragilisée par les épisodes tempétueux récents. Les risques d’éboulement de parties de dunes sont forts. Deux règles sont à suivre scrupuleusement pour la sécurité des promeneurs :

  • ne pas s’approcher de la dune et ne franchir en aucun cas les barrières et les ganivelles de protection
  • ne pas se balader pas au pied des dunes !

Foire aux questions

Pourquoi mettre des roches alors que c’est ce genre d’ouvrage qui est à l’origine du phénomène d’érosion ?
Ces enrochements sont la seule solution d’urgence efficace car ils protègent la zone directement menacée. S’ils ne sont pas mis en place, il y a un risque imminent de brèche dans la dune. Cette solution n’est pas pérenne. En effet, sur le long terme les enrochements posent problème, notamment du fait de leur impact sur l’hydraulique et le transport des sédiments. Ils sont efficaces à court terme. Ils sont donc mis en place dans l’attente des travaux plus structurels et pérennes.

Qu’adviendra-t-il de cette enrochement provisoire ?
Les enrochements nouvellement déposés seront réutilisés dans le cadre de la réalisation d’ouvrages pérennes. Ils seront déplacés en arrière dunes en zone « rétrolittorale ».

Quand auront lieu les travaux de protection pérennes ?
Les travaux sont prévus à l’horizon 2024. Il existe des délais incompressibles d’études qui permettent de garantir la pertinence et l’efficacité des ouvrages choisis pour protéger le littoral. Une fois les études réalisées à l’échelle du pays bigouden, d’ici à 2023, nous entrerons avec l’Etat et le Conseil Départemental du Finistère dans une phase de financement et réalisation des travaux.

Les travaux de renforcement dunaires ont-ils été efficaces ?
Oui, le sable amené en arrière dune n’est pas parti. Il a permis de renforcer la dune et d’éviter de plus importants dégâts. Face à la situation d’urgence, ces travaux de renforcement ne sont pas suffisants et les enrochements sont nécessaires.  

Comment communiquer vous avec les riverains ?
Les élus de Treffiagat sont allés à la rencontre des habitants de chaque habitation directement concernée les 14 et 15 novembre, pour les avertir et les informer de la situation. Ils sont restés en veille sur la dune tout au long du week-end, prêts à agir. La situation sanitaire ne permettant pas de mettre en place de réunions publiques, celles-ci n’ont pu être organisées. Les habitants souhaitant davantage d’informations peuvent contacter la mairie de Treffiagat au 02 98 58 14 47.