Eau // En faire un usage raisonné

Carafe d'eau

La France en général, et le Pays Bigouden en particulier, font face à une situation météorologique exceptionnelle. Le début de l’année 2017 présente un déficit pluviométrique important entraînant une baisse anticipée du niveau de la retenue du Moulin Neuf, qui alimente en eau potable le Pays Bigouden Sud et la commune de Plonéour-Lanvern. La CCPBS et son délégataire, la SAUR, agissent de manière responsable pour « piloter » au mieux le barrage afin de limiter les pertes d’eau. Des arrêtés

municipaux de restriction des usages de l’eau ont été pris sur le territoire pour limiter la consommation et donc préserver la ressource.

 

La situation pluviométrique depuis le début de l’année 2017 présente un déficit conséquent par rapport à une année « normale ». Le barrage n’est plus en surverse avec un mois d’avance. La retenue ne se remplit plus puisque les débits entrants sont inférieurs aux débits sortants. Quelques pluies ne suffiront pas à inverser profondément la tendance.
Bien que le volume d’eau permette d’alimenter les 28 000 foyers durant tout l’été sans risque de pénurie, cette situation oblige néanmoins, la Saur et la CCPBS à gérer les débits sortants de façon optimale pour éviter une baisse trop rapide du niveau de la retenue. Des mesures d’économie d’eau brute sont réalisées pour garantir la sécurité d’alimentation en eau potable tout en maintenant un débit nécessaire au bon état écologique de la rivière.

Une invitation à une consommation raisonnée

Un arrêté municipal a été pris dans les communes du Pays Bigouden Sud ainsi qu’à Plonéour (la retenue du Moulin Neuf alimente également cette commune). Il définit des mesures de restriction d’utilisation de l’eau du réseau public d’adduction en eau potable.

L’arrêté municipal interdit les usages suivants :

  • Le lavage des véhicules et des bateaux de plaisance (coques, voiles) à l’exception :
    • des lavages effectués dans des stations professionnelles munies de dispositifs à haute pression ou équipées d’un dispositif de recyclage de l’eau,
    • des véhicules ayant une obligation réglementaire de lavage (véhicules sanitaires ou alimentaires),
    • des véhicules ayant une obligation technique de lavage (bétonnière… ),
    • des véhicules des organismes liés à la sécurité publique ;
  • le lavage des façades des habitations à l’exception de ceux effectués à l’aide de dispositifs à haute pression,
  • le lavage des voiries à l’exception des nécessités sanitaires (nettoyage à l’issue des marchés) et des balayeuses automatiques,
  • l’arrosage des pelouses, espaces verts, jardins et terrains de loisirs le jour de 8h à 20h,
  • l’arrosage des potagers le jour de 8 h à 20 h,
  • l’arrosage des terrains de sport (stades et terrains de golf) le jour de 8 h à 20 h à l’exception des greens et départs pour les terrains de golf,
  • le remplissage des plans d’eau,
  • le remplissage des piscines privées des particuliers sauf lorsque ce remplissage est lié à la sécurité de l’ouvrage ou des utilisateurs.

 

Chaque bigouden peut également agir pour limiter ses usages. Voici quelques gestes simples à mettre en œuvre :

  • Prenez une douche plutôt qu’un bain. Une douche de 5 minutes = 60 à 80 litres d’eau. Un bain = 160 l.
  • Pour le brossage des dents, utilisez un verre à dents. Laisser couler l’eau pendant les trois minutes nécessaires au brossage des dents = 15 litres d’eau.
  • Ne faites pas tourner le lave-linge et le lave-vaisselle à moitié vides.
  • Choisissez des matériels économes en eau. Réducteurs de pression, mousseurs, chasses d’eau à volume réduit, appareils ménagers, etc.
  • Optez pour des robinets équipés d’un mitigeur thermostatique. Vous éviterez de faire couler l’eau pour en régler la température.
  • Mettez en place un récupérateur d’eau de pluie. La CCPBS participe au financement de cet équipement.