A la une

L’artisanat recrute

La Foire du pays bigouden qui se déroule du 18 au 21 octobre place de la Madeleine à Pont-l’Abbé est une formidable vitrine pour l’artisanat local. Avec près de 40 000 visiteurs en 4 jours, cet événement est devenu incontournable. La CCPBS, la Chambre des métiers et de l’artisanat du Finistère et les partenaires locaux de l’emploi profitent de ce moment pour proposer « L’artisanat recrute en pays bigouden ». Une animation pour permettre aux entreprises qui recrutent et aux demandeurs d’emploi de se rencontrer.

 

Avec près de 980 entreprises représentant quelque 2 500 emplois, le Pays bigouden sud présente la plus forte densité d’entreprises artisanales en Finistère. L’artisanat est un secteur d’activité très dynamique sur le territoire, et qui offre de nombreuses perspectives d’embauches.
Cependant, il s’agit en majorité de très petites entreprises, dont les dirigeants n’ont pas toujours le temps de s’occuper des problématiques de recrutement.
Par exemple, dans le secteur de la construction, 69 entreprises du bassin d’emploi de Pont-l’Abbé ont indiqué avoir un projet de recrutement, et 78% d’entre elles expriment des difficultés à embaucher.
Afin d’aider les entreprises artisanales du Pays Bigouden dans leurs projets de recrutement, la Communauté de communes du Pays Bigouden Sud et la Chambre des métiers du Finistère organisent une opération intitulée « L’artisanat recrute en Pays bigouden », à l’occasion de la Foire Expo de Pont L’Abbé, qui se tiendra du 18 au 21 octobre prochain. La Communauté de communes du Haut Pays Bigouden et les partenaires locaux de l’emploi, Pôle Emploi, Mission Locale du Pays de Cornouaille, ACTIFE, Cap Emploi, CREPI Finistère sont associés.

 

Du 18 au 21 octobre, près de 200 exposants vont participer à la Foire Expo de Pont L’Abbé, qui attire chaque année près de 40 000 visiteurs. Il s’agit d’un événement populaire, véritable vitrine du commerce et de l’artisanat sur le territoire.
Pour une entreprise qui souhaite recruter, il s’agit d’une occasion de multiplier les contacts et d’échanger avec les partenaires sur ces problématiques.