Autocollant "stop-pub"

Afin d’éviter de recevoir et jeter les publicités et les journaux gratuits, les Bigoudens peuvent apposer un autocollant « stop-pub » sur leur boîte aux lettres. Cela permet de réduire considérablement la quantité de papier produit, jeté, collecté et traité.

 

Les tonnages de papiers collectés sont en hausse de 40 % depuis 2005 (300 tonnes). Le poids cumulé des imprimés publicitaires s’amassant chaque année dans la boîte aux lettres des Français est estimé à 35 kg.

Ces imprimés ont un coût écologique :

  • arbres abattus
  • eau,
  • énergie pour concevoir ces imprimés et les distribuer

Ces imprimés ont un coût financier. La CCPBS doit mettre en œuvre les moyens humains, financiers et techniques pour assurer leur collecte et leur traitement.

Opération « stop-pub »

Présentation de l'opération "stop-pub"L’opération ne vise pas à supprimer la publicité mais à réduire les tonnages de papiers non lus. L’autocollant permet à ceux qui ne la lisent pas de ne pas la recevoir !

La CCPBS dépense 22 440,60 € pour la collecte et l’élimination des publicités. L’élimination du déchet à la source représente une économie substantielle.

Continuer à recevoir l’information locale Le « stop-pub » ne vise que les publicités et journaux d’annonces. L’information des collectivités ou des associations est acceptée.

Continuer à être informé des promotions publicitaires

Recevoir la publicité tout en protégeant l’environnement est une chose possible en demandant à vos enseignes de vous envoyer leurs informations publicitaires par internet.