Les nouvelles compétences actées par l’arrêté préfectoral du 23 décembre 2011, permettent au Pays bigouden Sud d’agir pour remédier aux faiblesses repérées à l’issue du diagnostic, de conforter ses forces, de contrer les inconvénients et de saisir les opportunités qui se présentent pour son développement.

 

Ce qui change :

 

1°En matière de développement économique et touristique

  • Les compétences sont élargies pour favoriser l’emploi dans la pêche, le commerce, l’artisanat.
  • L’accent est mis sur la création d’un lien « insertion-emploi » afin de rechercher des solutions pour rapprocher les personnes en difficulté de l’emploi.
  • La CCPBS soutient la reconversion des espaces portuaires afin de rechercher une mixité pêche-plaisance.
  • Elle souhaite définir une politique touristique à l’échelle du Pays bigouden Sud à travers la mise en place d’un schéma de développement touristique.