C’est autour de la notion de solidarité entre communes qu’est née en juin 1923 la coopération intercommunale en Pays bigouden. Au cours de ces 90 années de collaboration, le partage des compétences est passé de missions essentiellement techniques à la construction d’un véritable projet de territoire.

 

En juin 1923, le préfet du Finistère crée le « syndicat intercommunal de la région de Pont-l’Abbé ». Les élus du Pays bigouden se regroupent pour « faire ensemble ce que des communes isolées ne peuvent réaliser seules faute de moyens« .

Malgré des objectifs ambitieux, le syndicat intercommunal se concentre rapidement sur des missions techniques :

Construction du château d'eau de Bringall (10 décembre 1968)
Construction du château d’eau de Bringall (10 décembre 1968)

 

Le SIVOM (Syndicat intercommunal à vocation multiple) a construit :

Vers plus d’intercommunalité

Le 6 février 1992, une nouvelle loi renforce la notion d’intercommunalité. La coopération devient plus aboutie, moins technique, plus axée sur le développement du territoire.

La Communauté de communes du Pays bigouden Sud est créée par arrêté préfectoral le 28 décembre 1993.

Ses domaines d’intervention qui avaient peu évolué depuis l’origine ont été renforcés récemment pour permettre la mise en œuvre du projet de territoire.