Retour de bateau. Port du Guilvinec. ©Le_Baillif

Le Pays bigouden Sud s’étend à la pointe du Finistère Sud. Il regroupe douze communes pour la plupart en bord de mer et compte 38 356 habitants. Avec trois ports (Loctudy, le Guilvinec, Saint Guénolé), la pêche artisanale est le moteur de l’activité économique.

Sa douceur de vie, sa façade littorale, sa forte identité culturelle comme son patrimoine attirent chaque été plus de 300 000 touristes.

 

Reine des Brodeuses
Reine des Brodeuses

Sa côte offre une panoplie d’activités, les fêtes comme « Les Brodeuses » se succèdent tandis que les festou-noz et festivals animent les douces soirées d’été. Les marchés proposent senteurs, goûts et couleurs d’ici comme d’ailleurs.

 

Tout au long de l’année, les Bigoudens bénéficient d’une qualité de vie exceptionnelle. En plus de son patrimoine architectural et naturel unique, le pays bigouden sud offre à ses habitants des infrastructures commerciales et de services de proximité.

 

Du côté de l’enseignement, il propose un cursus allant de la maternelle au supérieur et du général au technique. Quimper et Brest prennent le relais pour l’enseignement universitaire et les autres filières de l’enseignement supérieur.

 

Port de Saint Guénolé - Penmarc'h
Port de Saint Guénolé – Penmarc’h

Au plan économique, la filière pêche se situe au tout premier rang de la production européenne. Elle génère des emplois en amont comme en aval : mécanique, construction navale, mareyage, etc. La mer offre un potentiel économique intéressant : énergie sous-marine ; protection du littoral ; production alimentaire à base d’algues, etc. Le tissu artisanal dense, varié et dynamique constitue le noyau dur de l’activité économique de notre territoire.

 

Le territoire est bien desservi, tant au plan routier avec une voie express le reliant à Quimper que ferroviaire avec le TGV. L’aéroport de Quimper assure plusieurs vols quotidiens vers Paris.

La Communauté de communes du Pays bigouden Sud fait partie du Pays de Cornouaille.